Sukkwan Island

Publié le par Tulisquoi

Ce blog ainsi que tous les articles ont déménagé. Vous pourrez retrouver cet article à l'adresse suivante : www.tulisquoi.net/sukkwan-island-david-vann

A bientôt !

Commenter cet article

dasola 28/03/2010 10:21


Bonjour, je fais partie de celles et ceux qui n'ont pas beaucoup apprécié (surtout la deuxième partie en ce qui me concerne). Il y a un déséquliibre qui se fait: il n'y a plus qu'un personnage (pas
très sympathique au demeurant). A part ça, je trouve que payer 21,50 euros pour ce roman (qui est au départ une nouvelle), c'est cher.  Bonne journée.


Tulisquoi 28/03/2010 17:39


Bonjour Dasola, pour commencer, j'ai reçu ce livre dans le cadre de l'opération Mass critique de babelio. Donc c'est vrai que je ne me suis pas du tout posée la question du prix par rapport au
nombre de pages. En même temps, de nombreux textes très court se retrouve souvent à ce prix. Ce qui le détermine ? Je n'en ai pas la moindre idée (enfin si un peu, mais ça parait complexe, de fixer
le prix d'un livre).
Oui c'est vrai que cette deuxième partie est exclusivement réservée à un personnage. Mais je pense qu'après avoir lu l'interview de l'auteur chez InColdBlog, tu as compris le pourquoi de ce livre.
C'est vrai que cette deuxième partie se traîne, s'embourbe, s'étire, mais moi j'y ai vu plus le reflet de ce père qui lui-même est totalement empêtré dans ses problèmes.
Maintenant je comprends tout à fait qu'on puisse ne pas aimer. Mais j'ai l'impression que ce roman suscite uniquement des réactions extrêmes : soit on a adoré, soit on a détesté. Mais en tout cas,
il fait à chaque fois réagir. Ce qui est déjà un bon point.


sylvie 23/03/2010 09:17


J'ai lu ce livre avec une drôle d'émotion. La tension exercée par le récit est très forte. Comme beaucoup, j'ai été littéralement "estomaquée" par cette lecture.


Tulisquoi 23/03/2010 18:40


Il ne laisse jamais indifférent en tout cas, qu'on l'ait aimé ou pas, il a tendance à mettre les gens sens dessus-dessous !


Lystig 09/03/2010 23:34


on n'en sort pas indemne.


Tulisquoi 10/03/2010 10:41


Non, ça c'est certain. Même ceux qui ont moins apprécié se sentent en colère contre ce père. Un belle réussite de l'auteur !


l'or des chambres 09/03/2010 10:42


Je vois que toi aussi tu as ressenti cette colère envers le père... Et que tu as toi aussi trouvé le style un peu limité...
C'est vrai que ce père là on aurait bien envie de l'étrangler... Un tel gachis... Il n'y a qu'a la dernière page que j'ai ressenti de la pitié pour lui.


Tulisquoi 09/03/2010 15:07


mhh pour le style limité, je trouve que justement ça sert à exprimer les sentiments du père dans cette 2ème partie. En tout cas, c'est comme ça que moi je l'ai ressenti !
De la pitié pour ce père ? Non pas un moment ! De la colère, c'est tout...


wictoria 19/02/2010 06:20


effectivement, cette histoire se rapproche de Mort de Bunny Munro : le père est aussi très égoïste dans cet autre livre, enfin, dans mort de BM, il a une dimension "fantastique" quand même, avec
des appartions, on ne sait jamais si c'est le rêve (les hallucinations) ou la réalité, et c'est cela qui m'a beaucoup plu.


Tulisquoi 19/02/2010 09:10


Bon comme tu me l'as conseillé sur ton blog, je vais donc laisser faire le destin voir s'il tombe un jour dans mes mains. En même temps, vu le nombre de fois où je vais à la librairie, le destin va
pas y être pour grand chose ;)