La vague

Publié le par Tulisquoi

Ce blog ainsi que tous les articles ont déménagé. Vous pourrez retrouver cet article à l'adresse suivante : www.tulisquoi.net/la-vague-todd-strasser

A bientôt !

Commenter cet article

Lylou 25/05/2010 14:16



J'ai aimé ce livre que j'ai lu très vite, d'une traite.


Cela m'a rappelé à certains égards l'expérience de Stanford qu'avait réalisée le professeur Zimbardo aux Etats-Unis sur l'univers carcéral, dont j'avais fait une présentation en cours d'anglais
l'année dernière. Il avait ouvert des candidatures, séparés ceux qui ont été retenus, entre gardiens et prisonniers, et petit à petit (très rapidement en réalité), chacun s'est pris au jeu,
allant jusqu'à des situations extrêmes. Les "gardiens" utilisaient leurs pouvoirs et leur autorité à des points ultimes et les "détenus", interrogés après l'expérience (qui s'est terminé
précipitamment à la suite de graves dérives dues justement à cette "autopersuasion") étaient persuadés qu'ils ne pouvaient pas sortir, qu'ils étaient prisonnier "pour de vrai". Ces expériences
peuvent aller très loin et démontrent jusqu'où peut aller l'esprit de certains, l'enrôlement. Mais je ne vais pas vous refaire mon exposé. Vous avez des infos supplémentaire ici et plus encore ici (en anglais), ainsi qu'en tapant "expérience de stanford" ou "Philippe Zimbardo" dans notre cher ami Google. En tout
cas, cela fait peur...


Pour en revenir au livre, 1ère chose : il se lit vite et bien. Il est très abordable, sans vocabulaire compliqué et écrit gros. Cela ne fait pas partie de mes critères principaux pour choisir un
livre, mais cela permet de pouvoir le mettre entre de nombreuses mains, y compris ceux qui ne dévorent pas les livres habituellement. Et en effet, je pense que ce roman est à mettre entre de
nombreuses paires de mains.


On entend parfois (pas forcément sur le sujet du nazisme, mais sur beaucoup d'autres aussi) des phrases comme "Comment ont-ils pu faire ça ?", "Moi, jamais je n'aurais fait ça",
en j'en passe. Ces expériences (celle que relate le roman, inspirée de "La troisième Vague" qui eu lieu dans un lycée de Californie en 1967, l'expérience de Stanford de 1971, l'expérience de
Milgram (reprise dans l'émission "Le jeu de la mort" passée récemment à la télé), etc) nous rappelle qu'il faut avoir conscience qu'on n'est pas à l'abri de tomber dans de telles spirales
infernales, sans trop s'en apercevoir, ou en se voilant la face, que ce soit d'un côté ou de l'autre de l'autorité. En ce sens, La Vague montre, certes, les élèves qui s'endoctrinent eux-mêmes et
entre eux, mais aussi le professeur qui, mine de rien, se grise de son pouvoir, de l'admiration et surtout de l'obéissance qu'il tire de ses élèves.


C'est un roman qui laisse mal à l'aise, mais qui je pense, mérite d'être lu. Je pense aussi voir le film si l'occasion se présente (ça fait beaucoup de films à voir décidément depuis quelques
temps !).



Tulisquoi 25/05/2010 23:12



Oui, j'ai entendu parler aussi de cette expérience. Ca fait peur. Et comme tu le dis, il est facile en temps de paix (relative) de prendre position pour ou contre certaines opinions ou décisions.
On ne sait pas comment on réagira. On peut deviner, mais on ne connais pas ce genre de situation.


Concernant le livre, oui il se lit vite et bien. Mais je pense qu'il pose le problème de façon trop simpliste. Ce qui amène fatalement les gens à se dire qu'ils n'auraient jamais pu tomber dans
un tel piège. C'est ce qui m'a déçu un peu dans ce livre.


Pour le film, je n'ai toujours pas pris le temps de le voir non plus. On se tient au courant ?



Nelfe 26/03/2010 12:35


Tiens je n'avais pas vu la pub vers chez nous ;)

Je compte bien lire ce roman. Un film du même nom est sorti il y a un moment, il doit faire froid dans le dos... Avant de le voir, je vais tenter le bouquin.


Tulisquoi 26/03/2010 19:15


le roman est très court et écrit assez gros, donc ça se lit très vite en plus.
Pour le film, je ne l'ai toujours pas vu. J'ai du mal à le regarder sur l'ordi (cf lien de Anouchka dans les coms pour le lien)
Tu nous diras ce que tu en penses ?


Céline 01/03/2010 21:48


Je l'ai lu ce week end, et mon avis est identique au tien : je n'y ai pas cru une seule seconde. Heureusement qu'il est précisé au début du texte que c'est tiré d'une histoire vraie, sinon ...
L'idée du livre est excellent, mais ce qu'en fait l'auteur est vraiment loupé : personnages caricaturaux, style faible, histoire peu crédible ... dommage ...


Tulisquoi 02/03/2010 11:21


oui comme tu dis, dommage. J'ai regardé le début du film et ça semble plus prometteur (peut-être aussi parce qu'il a été tourné en Allemagne). Maintenant reste à voir la fin.


valérie 25/02/2010 16:02


Le film passe sur Canal + fin mars/ avril , j'ai hâte de le découvrir.


Tulisquoi 25/02/2010 19:31


Je n'ai pas Canal, mais je compte bien le découvrir grâce au lien d'Anouchka. Maintenant, il faut que je le regarde sur le PC et c'est moins drôle qu'au fond du canapé ;)


pimprenelle 25/02/2010 15:19


Je partage ton sentiment, ça va vite, trop vite et on a parfois un peu de mal à y croire, mais l'ensemble fait froid dans le dos car on n'est pas si éloigné de la réalité!


Tulisquoi 25/02/2010 19:30


C'est ce que je me suis dit aussi. Ca va très vite mais dans l'absolu ça fait froid dans le dos, car les choses peuvent parfois déraper très vite aussi !