Départs anticipés

Publié le par Tulisquoi

Ce blog ainsi que tous les articles ont déménagé. Vous pourrez retrouver cet article à l'adresse suivante :

www.tulisquoi.net/departs-anticipes-christopher-buckley

A bientôt !

Commenter cet article

La ruelle bleue 15/04/2010 09:25



ça a l'air cynique et doucereusement grinçant... et en plein dans l'actualité (on devrait peut-être souffler la solution du suicide au Conseil d'orientation des retraites : enfin une proposition
originale !).



Tulisquoi 16/04/2010 17:00



Oui, sans le faire exprès, j'ai lu ce livre en pleine discussion sur les réformes de la retraite. Bon en même temps, j'ai l'impression que c'est un sujet récurrent depuis que je suis en âge de
comprendre ;)


Par contre, je ne suis pas sûre qu'on arrive, en France, à faire passer cette idée au Conseil ;)



AppAS 13/04/2010 20:19



La comparaison avec Wodeouse est de bon augure. Je le mets sur ma liste.


 


AppAS



Tulisquoi 13/04/2010 21:13



Et bien je t'invite à revenir faire un tour par ici demain matin dès 8h. Il pourrait se rajouter à ta pile rapidement.



AppAs 13/04/2010 02:17



La référence Chick Litt m'est venue, je pense à cause du style graphique de la couverture.



Tulisquoi 13/04/2010 10:38



La couverture n'est effectivement pas des plus heureuses. Par contre, j'ai vu que le NY Times le comparait à Wodehouse, pour répondre à ton interrogation d'hier...



AppAS 12/04/2010 08:58



Donc ce n'est pas un livre d'humour à la Benchley, Wodehouse, Leacock et tutti quanti ? Ce serait plus de l'ordre de la comédie ? Un peu Chick Litt ?



Tulisquoi 12/04/2010 12:21



Non AppAS, on n'est pas du tout dans le nonsense ici. Donc aucune ressemblance avec Benchley. Woodhouse, je ne peux pas encore te dire, je ne l'ai pas encore lu. Mais ça ne va pas tarder, vu que
j'en ai 2 dans ma bibliothèque. Leacock, hum inconnu au bataillon.


Comédie oui, mais satirique. Chick Litt, non absolument pas. Très loin même de cela. Qu'est ce qui a bien pu te faire penser à la Chick Litt dans cette description ?



Anouchka 11/04/2010 17:41



Ce livre a l'air pas mal ! Une critique plutôt originale de la société.


Je vois que tu as réussi à utiliser nonobstant ! Un bon début dans ton défi de placer dans tes articles tous ces mots oubliés et délaissés ! :)



Tulisquoi 11/04/2010 20:10



Oui, il fallait oser préconiser le suicide en solution, même si ce n'est que pour faire parler du problème ! Il y a quelques longueurs, mais au final, il est quand même très intéressant.


Pour mes mots, voyons si j'arrive prochainement à caser les autres ;)