A l'estomac

Publié le par Tulisquoi

Ce blog ainsi que tous les articles ont déménagé. Vous pourrez retrouver cet article à l'adresse suivante :

www.tulisquoi.net/a-lestomac-chuck-palahniuk

 

A bientôt !

Commenter cet article

Dicky le canard 11/05/2010 20:18



Dès que j'ai terminé, je reviendrais te dire tout ça. Bonne continuation et je rapasserais d'ici là.



Tulisquoi 11/05/2010 20:56



Génial, comme ça je sais si je le lis en VO, FR ou pas du tout.


Tu es le bienvenu ici, repasse quand tu veux !



Dicky le canard 11/05/2010 18:30



C'est vrai que Berceuse est vraiment bien mais j'ai pas eu la même excitation que Survivant ou Choke. Le festival de la couille en entrée en matière me ferait un peu peur parce qu'autant la
première nouvelle est très bien écrite et on retrouve le coté cradingue de Palahniuk autant celle sur les mecs qui rénovent les châteaux m'a semblée interminable et m'a pas apporté vraiment une
réflexion (pas comme dans Chuck avec son meilleur ami qui ramasse des cailloux). Après les interviews de Juliette Lewis, Marilyn Manson et cie sont vraiment intéressantes et puis certaines infos
sont amusantes uniquement quand on a déjà pas mal dévoré son oeuvre, c'est du détail et des anecdotes qui n'intéressent que les convertis, du moins à mon avis. Pygmy on l'avait envoyé en pdf,
j'ai lu la moitié en VO mais la lecture sur un ipod ou sur mon ordi n'est pas encore pour moi, j'ai un peu de mal. Pygmy, pour ce que j'en ai lu, est casse gueule parce que l'écriture minimaliste
est intéressante, la trame scénaristique hyper second degré et le tout est grinçant mais j'ai pas été charmé plus que ça... On me le prête le mois prochain donc je verrais bien mais dernièrement
entre Snuff et Pygmy, il est la cible des critiques US et pas qu'un peu... 



Tulisquoi 11/05/2010 20:13



C'est certain que toutes les nouvelles ne sont pas du même niveau. Mais j'avais bien aimé le mec avec ses châteaux et moins accroché sur les interviews. COmme quoi !


Concernant Pygmy, il n'y a pas qu'aux USA qu'il est la cible de critiques. En France, j'ai vu beaucoup de critiques négatives aussi sur le style incompréhensible visiblement.


Maintenant, je ne sais pas si cela tient à la traduction ou pas. Certains semblent dire que non. Tu reviendras me tenir au courant quand tu l'auras lu ?



Dicky le canard 11/05/2010 03:41



Quand je repense à ce livre qui est un peu une histoire permettant à Palahniuk de vider ses tiroirs, il y en a deux qui m'ont été particulièrement pénibles à lire, c'était
celle avec la descente d'organes en fond de piscine et celle de la bougie dans la verge… rien que d'y penser et de me remémorer ses mots, j'ai une vieille douleur qui ressort de je ne sais où.
C'est en tout cas une très très mauvaise entrée en matière pour quelqu'un qui n'a jamais lu du ChuckPalahniuk. (comme Le Festival de la couille et autres histoires vraies qui est réservé aux fans
ou ceux qui sont intrigués par ce mystérieux auteur qu'est Chuck Palahniuk). Commencez en douceur avec Survivant ou Choke ou Fight Club, allez y par palier parce qu'une fois qu'on est dedans, on
ne voit plus le monde de la même manière. Cordialement.




Tulisquoi 11/05/2010 18:08



Bon, les deux que tu cites sont effectivement assez limites...


Disons que ce n'est pas le meilleur Palahniuk. Un peu plus décousu que les autres, un peu plus choquant aussi que les anciens. Par contre, je pense que Le Festival de la couille peut
rester une bonne entrée en matière. pour montrer comment il aborde la vie et les gens.


Après tu as aussi oublié l'excellent Berceuse. As-tu lu Pygmy, son dernier ? Les avis sont assez partagé...


A bientôt



l'or des chambres 15/03/2010 19:02


Bon là j'avoue que je passe aussi, "cru, vulgaire à la limite de l'écoeurant..." non décidement pas pour moi.
Par contre j'ai hâte de lire ton avis de "mélie sans mélo", j'ai adorée ce livre...


Tulisquoi 15/03/2010 19:03


c'est prévu pour cette semaine :) j'ai adoré aussi !


Anouchka 15/03/2010 07:43


Ce livre m'intrigue, mais d'un côté j'ai peur d'être repoussée et de ne pas pouvoir le lire (si c'est vraiment cru et dur par moments). Il n'y a pas longtemps j'ai commencé Le dernier crâne de
M. de Sade de Jacques Chessex. Et bien je ne suis pas allée au delà de quelques pages, l'histoire m'a réellement donnée envie de vomir et c'était trop désagréable... C'est la première fois que
j'arrivais à ressentir ça en lisant. Peut-être que c'était l'effet recherché du livre, sûrement un peu, mais c'était trop pour moi...


Tulisquoi 15/03/2010 17:02


D'autant que c'est le début qui est le plus cru et dur... Je ne connais pas le livre dont tu parles, donc je ne peux pas te dire si ça y ressemble ou pas.